RÉSIDENCE ART RECHERCHE



PRÉSENTATION, MISSIONS / OBJECTIFS

CODE est une association à but non lucratif, crée en 2017, s’appuyant sur une éthique de transparence et d’indépendance totale. 
CODE est un projet dédié à la recherche sur les enjeux numériques au sein de nos structures sociétales. Au travers d’un programme de résidences artistiques, de conférences, d’expositions et de publications, des axes de réflexions visent à déployer des nouveaux questionnements discursifs, liant art et science.

CODE est donc un projet partant d’un constat simple : la mutation d’une société. Il est indéniable qu'un nombre croissant de changements et perturbations sont en train de bouleverser les systèmes dans lesquels nous vivons. À cela, le numérique incarne un aspect paradoxal - si tantôt il devient le nouveau patron que tout le monde craint, il est également un moyen de mobilisation. Plusieurs études sociales axent leurs actions sur l’aspect relationnel entre les individus. Les Cultural / Visual Studies concentrent, quant à elles, leurs études sur l’aspect sociétal questionnant la structure même de la société, ce qui la constitue, la conditionne, la code… C’est là que CODE se situe, permettant la mise en place d’une plateforme où l’art devient un moyen de matérialiser un regard critique sur la société, afin de ne pas devenir tributaire de structures que l’on pense normatives, mais d’avant tout s’en réapproprier les codes, en les questionnant.

LIEU DE RÉSIDENCE

La recherche requiert un investissement total, et l'isolement permet à l’artiste de se retirer, afin de pouvoir spéculer, créer, tout en éliminant les barrières de son propre quotidien, où il est en constante sollicitation. C'est pourquoi, le lieu d’habitation de la résidence est un Mazot situé au Trétien, un village reculé des alpes suisses, permettant ainsi le retour à un mode de vie minimaliste [petit logement, pas de connexion internet, pas de commerces de proximité, pas de lave-linge, etc.], un environnement privilégié pour se concentrer sur l’essentiel : réfléchir. Étant entouré de plusieurs autres habitations, le résident ne sera pas à proprement parlé « isolé » au milieu de la nature, mais devra recomposer son espace de vie, au sein d’un lieu qui lui est étranger. Le Trétien est un village loin de la vie citadine, mais son paysage sauvage est marqué par des traces de l'industrialisation contemporaine. En effet, des lignes à hautes tensions reliant le barrage d'Emosson à la plaine du Rhône sont visibles dans la vallée et tout particulièrement au Trétien. Ce regard sur un mode de vie qui demande, à l’heure du numérique, toujours plus d’électricité est une des manières détournées de poser une question artistique sur notre consommation d’énergie. 

Au terme de la résidence, une production « achevée » n’est donc pas requise. Toutefois, les supports de recherche [croquis, vidéos, photographies, sons, lignes de codes, etc.] seront utilisés lors de la conférence, de l’exposition et de la publication faisant suite à la résidence.

CONFÉRENCES

Suite à chaque résidence, une conférence portera sur la production artistique de l'artiste résident et sera ouverte à tout public. Les intervenants provenant davantage du milieu des sciences [sciences dures, sciences humaines, etc.] entameront, à partir de l’oeuvre en question, des réflexions sur la société et le numérique. Cette centralisation permet à l'art de devenir un élément politique concret de discussion lié à notre vie quotidienne.

EXPOSITIONS ET PUBLICATIONS

Au terme de l’année de résidence, une exposition collective sera mise en place. Les supports de recherche, les discussions et les échanges provenant des résidences et des conférences de l’année y seront présentés. Une publication collective relatera ces mêmes recherches.

APPEL À DOSSIERS

Pratiques artistiques : interdisciplinarité [art visuel / performance / écriture / art sonore et musique / art vidéo et cinématographique / architecture et design / danse / ... liste non exhaustive]
Le projet de recherche doit inclure deux aspects : enjeux numériques + structures sociétales [économie, politique de consommation, climat, genre, patriarcat, etc.]
Durée de la résidence : 1 à 3 mois [choix de l’artiste]
Processus de sélection : un premier choix se fera sur la base des dossiers envoyés. Puis, dans le but d'identifier les motivations profondes de l'artiste, un entretien par skype définira la sélection finale
Thème annuel : il permet d'établir une cohérence aux réflexions, à la conférence, à l’exposition et à la publication de l’année

THÈME POUR 2018-2019 : L'HABITAT

L’envoi de dossiers se fait toute l'année - sans date limite

CODE EST UN ACTE - L'ART DE DÉCIDER EST DÉJÀ DE L'ACTIVISME EN SOI

Bien qu'à ce jour, CODE ne dispose d'aucun financement [le lieu de résidence est pris en charge par l'association, mais pour l'instant aucune bourse d'aide à la création ne peut être versée à l'artiste], CODE croit en l'importance du pouvoir réflexif de ce projet et en son impact envers la société d'aujourd'hui et de demain

CE QU'OFFRE CODE

- Hébergement individuel [l'artiste doit être seul] / espace non fumeur
- L'intégration du travail artistique dans un projet de résidence
- Un suivi de la recherche artistique par des professionnels des milieux liant art et science
- Une conférence et une exposition collective
- Une visibilité du travail de l'artiste

CE QUI EST À LA CHARGE DE L'ARTISTE

- Tout le reste / frais de déplacement, subsistance, matériel de travail, etc.
- L'artiste doit posséder une assurance voyage valable [maladie et responsabilité civile]


RESIDENCY ART RESEARCH



PRESENTATION, MISSIONS / AIMS

CODE is a non-profit association, created in 2017, based on an ethic of transparency and total independence. CODE is a project dedicated to research on digital issues within our societal structures. Through a program of artistic residencies, conferences, exhibitions and publications, axes of reflection aim to deploy new discursive questioning, by connecting art and science.

CODE is a project based on a simple observation: the mutation of a society. It is undeniable that many changes and disruptions are upsetting the system in which we live. To this, the digital embodies a paradoxical aspect - if it becomes the new boss that everyone fears, it is also a mode of mobilization. Several social studies focus their actions on the relationship aspect between individuals. The Cultural / Visual Studies focus their studies on the societal aspect, by questioning the structure itself of society, what constitutes itself, its conditioning, its code ... This is where CODE is setting, allowing the implementation of a platform where art becomes a way to materialize a critical look on society, so as to not becoming dependent on structures we think normative, but above all to regain the codes, by questioning them.

THE RESIDENCY

Research requires a total investment, and the isolation allows the artist to withdraw, to speculate, create, while eliminating the barriers of his own daily life, where he is in constant solicitation. This is why the residency is a Mazot [a small chalet] situated in the Tretien, an isolated village in the Swiss alps, allowing this way a return to a minimalist lifestyle [small housing, no internet connection, no local shops, no washing machine, etc.], a privileged environnement to focus on the essential : to reflect. Being surrounded by several other houses, the resident will not be strictly speaking "isolated" in the middle of nature, but will have to recompose his living space, in a place that is foreign to him. The Tretien is a village far from city life, but its wild landscape is marked by traces of the contemporary industrialization. Indeed, high-voltage lines which connecting Emosson dam to the Rhone plain are visible in the valley and especially at the Tretien. This look at a way of life that, in the digital age, always demands more electricity is one of the sideways ways of asking an artistic question about our energy consumption.

At the end of the residency, a "completed" production is therefore not required. However, research  supports [sketches, videos, photographies, sounds, lines of code, etc.] will be used during the post-residency conference, exhibition and publication.

CONFERENCES

Following each residency, a conference will focus on the artistic production of the resident and will be open to all public. The speakers who will be more part of science field [hard sciences, human sciences, etc.] will start, from the work in question, reflections on society and digital. This centralization allows art to become a concrete political element of discussion related to our daily life.

EXHIBITIONS AND PUBLICATIONS

At the end of the residency's year, a collective exhibition will be setting up. Research materials, discussions and exchanges from residencies and conferences of the year will be presented. A collective publication will report these same researches.

OPEN CALL

Artistic practices: interdisciplinarity [visual art / performance / writing / sound art and music / video and film art / architecture and design / dance / non-exhaustive list]
The research project must include two aspects: digital issues + societal structures [economics, consumer policy, climate, gender, patriarchy, etc.]
Period of the residency: 1 to 3 months [choice of the artist]
Selection process: a first choice will be made on the basis of the sent project, then in order to identify the artiste's deep motivations, a skype interview will define the final selection
Annual Theme: it allows to establish a coherence to the reflections, the conference, the exhibition and the publication of the year. 

THEME FOR 2018-2019: THE HABITAT

Send your project all year long - no deadline

CODE IS AN ACT - THE ART OF DECIDING IS ALREADY ACTIVISM BY ITSELF

Although CODE does not, so far, have any funding [the place of the residency is borne by the association, but for the moment no productive scholarships can be allocated to the artist], CODE trust on the importance of the reflexive power within this project and in its impact on the society of today and tomorrow. 

WHAT CODE OFFERS

- Individual accommodation [the artist must be alone] / non smoking area
- The integration of the artist's work in a residency project
- A follow-up of the work of the artist by professionals from the artistic and scientific community
- An exhibition and a collective conference
- Visibility of the artist's work

WHAT IS AT THE EXPENSE OF THE ARTIST

- All the rest / travel expenses, living expenses, working materials, etc.
- The artist must have 
a valid travel insurance [health and liability]






ello |  info@codedigitalart.ch | facebook



Copyright © 2018 CODE RESIDENCY ART RESEARCH

All rights reserved