The Project

The online platform Code aims to connect an artist and a scientist with similar questions about the digital society. Thanks to the fact that the exchanges do not focus on topics such as “new technologies” or “artistic expressions in new media” allows the establishment of a common ground where both researchers are on equal footing. It is therefore not a question to develop a fascination for the “opposed discipline “, but to create an interdisciplinary emulation around the digital questions related to the contemporary society. The goal of Code is to create a community of researchers (art and science) and not creating a partnership with any art or scientific institutions  – thus, Code has an independent statut and is has no exclusive contract with anyone – this makes possible questioning outside the “confort zone” that is “institutionally accepted”. The steps constituting the Code project allow to compose and discuss about the digital society.

  • CONTACT / An open-call for artistic applications – then – an open-call for scientific applications precede the collaborative research program. Following this, one artist and one scientist will be chosen to collaborate together.
  • EXCHANGE / As soon as the contact between the artist and the scientist is set up, 3 months of collaborative research will proceed online. The research focus will be free and will allow the exchange of ideas and ways of thinking about digital society. No weekly or monthly “working hours” is required, because it is primarily a matter of setting a pace of research that is suitable for both researchers. However, each Friday, the coordinator of Code project will contact the researchers to follow up, have an external view on the work and to keep a daily journal. A minimum of 1 visual (screenshot, video, sound, …) will also be requested to the two protagonists, in order to report the exchanges and to allow their broadcast on the website of Code – codedigitalart.ch. At the end of the 3 months, an artistic or scientific “production” is not required, since it is a research program. However, research materials (sketches, videos, photographs, sounds, lines of code, …) will be used during the conference and exhibition.
  • SHARE / Following the 3 months of research, a free and open to all public conference will take place. It will focus on joint research between the artist and the scientist. The presence of the artist and the scientist is not obligatory. In this case, the coordinator of Code project would introduce the content of the research. Besides, many devices are possible, in order to be present (on-line / skype).
  • SPREAD / At the end of the year, a group exhibition will be setting up in an art institution. Works, research materials, discussions and exchanges from the several research programs of the year will be presented – under approval of the artist and scientist. The exhibition of the year 2019 will be hosted online to “The Wrong Biennale” – thewrong.org

+ No funding available for the moment – please read: open-letter

La plateforme online Code vise à mettre en lien, un artiste et un/une scientifique ayant des questions similaires sur la société numérique. Grâce au fait que les échanges ne se concentrent nullement autour de sujets telles que « les nouvelles technologies » ou « les expressions artistiques en nouveaux médias » permet la mise en place d’un espace commun où les deux chercheurs sont sur un pied d’égalité. Il n’est donc pas question de développer une fascination pour la « discipline opposée », mais de créer une émulation interdisciplinaire autour des questions numériques liées à la société actuelle. L’objectif de Code est de créer une communauté de chercheurs (art et science) et non de mettre en place un partenariat avec des institutions artistiques ou scientifiques – Code a donc un statut indépendant et n’a aucun contrat exclusif avec quiconque – cette manière de faire permet d’établir des questionnements en dehors d’une « zone de confort institutionnelle ». Les étapes constituant le projet Code permettent de composer et d’échanger sur la société numérique.

  • CONTACTER / Un appel à dossier pour les artistes – puis – un appel à dossier pour les scientifiques précèderont le programme de recherche collaborative. Suite à cela, un artiste et un scientifique seront choisis, afin de collaborer ensemble.
  • ÉCHANGER / Dès que le contact entre l’artiste et le/la scientifique est mis en place, 3 mois de recherches conjointes se dérouleront online. L’orientation de recherche sera libre et permettra d’échanger des idées et des manières de réfléchir la société numérique. Aucune durée de « travail » hebdomadaire ou mensuel n’est exigée, puisqu’il s’agit avant tout de mettre en place un rythme de recherche qui convient aux deux chercheurs. Toutefois, chaque vendredi, la coordinatrice du projet Code prendra contact avec les chercheurs, afin de faire un suivi, avoir un regard externe sur le déroulement du travail et de tenir un journal de bord. Un minimum de 1 visuel  (capture d’écran, une vidéo, un son, …) seront également demandés aux deux protagonistes, dans le but de relater les échanges et d’en permettre la diffusion sur le site-web de Code – codedigitalart.ch. Au terme des 3 mois, aucune « production » artistique ou scientifique n’est requise, puisqu’il s’agit d’un programme de recherche. Toutefois, les supports de recherche (croquis, vidéos, photographies, sons, lignes de codes, …) seront utilisés lors de la conférence et l’exposition.
  • PARTAGER / Suite aux 3 mois de recherche, une conférence gratuite et ouverte à tout public portera sur les recherches conjointes entre l’artiste et le/la scientifique. La présence de l’artiste et du/de la scientifique n’est pas obligatoire, dans ce cas la coordinatrice du projet Code présentera le contenu de la recherche. De plus, plusieurs dispositifs sont possibles, afin de d’être tout de même présent (on-line /skype).
  • DIFFUSER / Au terme de l’année, une exposition collective sera mise en place au sein d’une institution artistique. Les oeuvres, les supports de recherche, les discussions et les échanges provenant des différents programmes de recherche de l’année y seront présentés – sous approbation de l’artiste et du/de la scientifique. L’exposition de l’année 2019 sera intégrée online à “The Wrong Biennale” – thewrong.org.

+ Aucun financement n’est possible pour le moment – veuillez lire : open-letter